LACCUEIL DES ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2015 Á MI-PARCOURS DE LA CONVENTION D’OBJECTIFS ET DE GESTION 2013 2017

En Île-de-France, en 2015, soit deux ans après la mise en place de la Convention d’objectifs et de gestion, un potentiel de 50,9 places est offert en proportion de la population des enfants de moins de 3 ans. L’offre par les établissements d’accueil du jeune enfant (accueil collectif, micro-crèche, crèche familiale et parentale, jardin d’enfants) est le premier contributeur de cette offre globale, avec 25,4 places, soit 1,6 point de plus qu’en 2013. Le nombre d’établissements, en hausse de près de 5 %, est soutenu par la hausse remarquable des établissements offrant du multi accueil (+ 13,1 %), ces mêmes équipements représentant 4 établissements sur 10. Ce dynamisme se traduit par une offre moyenne de places en progression de + 6,5 % avec des contrastes selon la nature des structures : + 14,9 % pour le multi accueil, + 6,8% pour les crèches collectives, mais – 10,4% pour les crèches familiales.

La branche Famille soutient d’autres formes d’accueil, notamment celui proposé par les assistantes maternelles, qui avec 19,1 places pour 100 enfants de moins de 3 ans occupe la deuxième position. Les bénéficiaires de prestations individuelles de la Prestation d’accueil du jeune enfant, sont en baisse, et elle s’observe dans presque toutes ses composantes, - 10,5 % pour la Prestation partagée d’éducation de l’enfant, pour le complément de libre choix du mode de garde (Cmg) à domicile, - 8,9 %, pour le Cmg assistante maternelle – 2 %, à l’exception des bénéficiaires du Cmg structure, qui sont près du double par rapport à 2013. Finalement, l’Île-de-France, avec ses 270 000 places pour près de 530 000 enfants n’offre pas une répartition homogène de la cou- verture de l’accueil des enfants. Elle est le reflet d’un territoire riche en contrastes.

  • Document à télécharger
  • Tableaux de données